Album - ABG Portraits

A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.
A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.

A partir du même dispositif que celui du documentaire, frontal et sans artifice, le photographe Alberto Bocos Gil a posé son regard sur les personnages du film et sur leur quartier en renouvellement.

Publié dans album